Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Collaboration aujourd'hui en France - Page 5

  • Cazeneuve à Calais pour inciter les migrants à demander l’asile en France plutôt qu’en Grande-Bretagne

    «Trop de migrants qui pourraient bénéficier de l’asile en France hésitent encore», dans l’espoir de gagner la Grande-Bretagne, a-t-il affirmé lors d’un discours. «Nous devons leur faire comprendre clairement que l’asile en France est la meilleure chance pour eux».

    Le ministre a commencé sa visite par le camp où plusieurs centaines des migrants ont installé leurs abris de fortune, généralement connu sous le nom de «new jungle», à un kilomètre environ du centre d’accueil de jour Jules Ferry, un ancien centre aéré situé à l’écart du centre-ville où les migrants peuvent recevoir un repas, prendre une douche, recharger leur portable ou se faire soigner.

    FDesouche

  • A Rennes, des collabos s'allongent pour "soutenir les migrants"

    Une centaine de manifestants se sont rassemblés, ce samedi après-midi place de la Mairie, pour dénoncer les drames récents survenus en Méditerranée.

    Une centaine de manifestants a répondu à l’appel d’une douzaine d’associations et de partis politiques, scandalisés par la mort récente de centaines de migrants en Méditerranée. « La France souhaite un mandat de l’ONU pour intervenir en Lybie et détruire les bateaux des passeurs,note Carole Bohanne, la présidente du Mrap. On peut s’interroger sur l’efficacité et les conséquences d’une telle action. Nous le savons tous : rien n’arrêtera les migrations et les réseaux de passeurs ont encore de beaux jours devant eux, tant que l’Union européenne n’ouvrira pas de voie légale pour venir en Europe. »

    Roland Nivet du Mouvement de la paix estime que « les cadavres rejetés sur les côtes méditerranéennes sont la conséquence des conflits et de la guerre économique que les grandes puissances et les multinationales se livrent. Face à cette situation, les solidarités doivent se renforcer entre les peuples du nord et du sud pour un autre monde possible. » Les manifestants se sont allongés à même le pavé, place de la Mairie, pour manifester leur solidarité avec les migrants.

    FDesouche (Ouest-France)

  • L’Obs : « Oui, les Français sont lourdement racistes. Ce n’est pas une opinion : c’est un constat scientifique »

    Thomas Guénolé sort tout juste de sa bibliothèque universitaire et pose des jugements sans nuance sur ses compatriotes. Du haut de ses 32 ans il explique aux Français dans L’Obs qu’ils sont lourdement racistes et que c’est incontestable car ça ne sort pas de son cerveau mais d’une « étude scientifique »…

    Voici les preuves avancées par l’histrion :

    « Pour 1 Français sur 10, traiter quelqu’un de « sale Noir » ne doit pas être condamnable en justice. »
    Les français ne souhaitent pas plus de condamnation pour « sale blanc »… Ou alors ils sont abasourdis par le fait que l’on puisse faire de la prison ferme pour un mot déplacé.

     « Pour 6 Français sur 10, les juifs ont un rapport particulier à l’argent. »
    En fonction de leurs environnements culturels et religieux, les peuples ont des rapports différents aux choses qui les entourent . Il y a quelques décennies, l’usure était interdite par l’Église et l’Islam alors qu’elle était pratiquée par les juifs.

    « Pour 4 Français sur 10, les juifs ont trop de pouvoir en France. »
    Le peuple s’amuse à faire un simple constat : % de juifs en France / % de juifs dans les arcanes politiques et médiatiques .

    « Pour 6 Français sur 10, on a plus de chances d’accéder aux aides quand on n’est pas Français. »
    Préjugé ? réalité ? cela ne concerne en rien les populations elles-mêmes mais la politique mise en place par nos gouvernements.

    « Pour 4 Français sur 10, les Arabes constituent en France un groupe à part. »
    C’est pourtant bien ce que disent les politiques et les médias lorsqu’ils parlent de ghettos…

    A aucun moment les français disent qu’ils ont de la haine ou du mépris pour les immigrés… Mais si le racisme c’est contester la politique migratoire génocidaire menée par les politiques depuis 40 ans, alors oui certains Français sont racistes ! Mais pas encore suffisamment « lourdement » pour espérer un changement de situation…

     Lire l’intégralité de son étron sur L’Obs

    Contre-info.fr

     

  • Le sénateur UMP François Grosdidier est d’accord pour doubler le nombre de mosquées construites avec des fonds publics

    Contre-info.com

  • Le député UMP Jacques Legendre veut remplacer l'enseignement du Français par l'Arabe dans certaines écoles

  • Philippe Bies, député PS, pratique l'amalgame

    L'élu PS, Philippe Bies a "condamné avec la plus grande fermeté", comme on dit, la profanation du cimetière juif de Sarre-Union. Il a bien entendu évoqué "un acte ignoble" et ne manquait plus qu'une "idéologie nauséabonde" pour compléter le tableau.

    Craignant sans doute pour sa gamelle, l'élu n'a pas craint de pratiquer l'amalgame le plus grossier en imputant, au travers de communications sur les réseaux sociaux, une quelconque responsabilité morale au Front national, comme si les actes actes antisémites pouvaient avoir quelque rapport avec la droite nationale. Dans la meilleure des hypothèses, ce monsieur Bies ment et manipule à des fins électoralistes gamelardes et dans la pire il souffre d'un lourd déficit de compréhension et d'information, pour le dire poliment et sans insulte.

    L'amalgame un peu ringard, Le Pen-fasciste-nazi a fait son temps et la grosse ficelle se trouve plus qu'élimée. M. Bies devrait se recycler au plus vite.

     

     

  • Hammadi avoue que le PS a négocié des mosquées contre des voix

    Le député socialiste Razzy Hammadi est revenu sur la lâcheté et les petits arrangements des élus locaux de la gauche plurielle, qui font construire sur leurs territoires des mosquées en échange du vote des communautés musulmanes.

    Hammadi avoue

    Invité à s’exprimer aux micros d’Olivier Galzi, sur I-Télé, le député de Seine-Saint-Denis et ancien président du Mouvement des jeunes socialistes a donc dénoncé les « lâchetés » des élus locaux face à la montée du communautarisme, avant d’avouer que « certains (élus locaux) ont négocié les mosquées contre des voix »

    Il n’est un secret pour personne, puisque de nombreux sondages l’avaient déjà démontré, que François Hollande est arrivé au pouvoir grâce aux votes des Musulmans. Cette fois c’est un député socialiste en personne qui a décrit ces petits arrangements entre le PS français et la communauté musulmane : les élus locaux offrent des mosquées aux musulmans qui en échange votent pour eux. Le laxisme et la défense permanente des responsables de gauche face aux agressions et viols causés par les membres de cette communauté font certainement partie du package.

    Comme les Français non Musulmans commencent à comprendre ce manège et ne veulent plus entendre parler du PS, nos bons socialos essayent d’ouvrir au maximum les frontières et font tout pour que les Musulmans soient rapidement majoritaires en France. Tout s’explique…

    La république islamique, c’est bientôt !

    Altermedia